Du blog à toutes les sauces

En enquêtant toujours autour de mon sujet « blog et espace privé », j’ai posé la question un peu partout autour de moi afin d’obtenir des avis divers et variés.

Tandis que je voulais axer mes recherches sur la gestion des commentaires par le blogueur, tout le monde m’a répondu sous un autre angle : le blog est-il un espace privé, au sens où on peut y mettre ce qu’on veut ?

Ils redéfinissent l’espace privé

Ils donnent leur avis

MamzelleDree

De mon point de vue un Blog est par essence même l’inverse d’un espace privé, c’est une vitrine publique, qui s’adresse d’ailleurs à d’autres, cela se remarque dans la manière même d’écrire. Après le contenu peut sembler personnel dans le sens où l’auteur ou encore les auteurs traient de sujets leur étant important et leur semble personnellement attractif…

BBM

A partir du moment où il est public….il est donc le contraire de..??? privé!!! et voili voilou…

Bégonia

En aucun cas !! On n’y écrit pas ce qu’on veut, contrairement à un journal « à l’ancienne » où on peut bien diffamer et insulter qui on veut, par exemple. On expose ses pensées au monde entier. Et surtout, on espère être lue, contrairement au vrai journal intime que l’on planque jalousement sous on matelas… Le blog n’est privé que sous son aspect : « je suis la seule à y écrire », c’est mon chez-moi et je le décore comme je veux…

Étant donné que je suis polie, je vais tout de même répondre à Pauline.

Le terme « Blog », contraction de « Web » et « Log » désigne un journal en ligne. En effet « log » en anglais réfère au journal de bord. On parle également des « logs » pour nommer les historiques de conversation.

Il convient de noter qu’il ne s’agit pas du tout de « Web diary » au sens du journal intime. Pourtant c’est peut-être une des formes Web les plus inspirées du mode d’écriture du diary. En effet, les blogueurs sont majoritairement motivés par une passion, un intérêt particulier pour le sujet qu’ils traitent. Il y a un lien particulier entre le blogueur et ses billets. Il y a du plaisir à parler de ses passions.

Passions dans tous les sens du terme d’ailleurs : ce qu’on aime, ce qu’on aime pas, ses humeurs, etc.

Emprunter une forme pour un fond commercial

D’un point de vue technique, le « Web Log » a des caractéristiques précises : publications de billets stockés par ordre chronologique ou antéchronologique. C’est la base même du blog. Une forme de publication, une mise en page particulière, qu’on peut tous adopter.

Mais, tandis qu’on parle de blogueurs qui veulent se faire passer pour des journalistes, nous entendons beaucoup moins parlé des journalistes et communicants qui veulent se faire passer pour des blogueurs. Ces derniers sont admis, et semblent plus crédibles, on leur fait plus facilement confiance.

C’est totalement paradoxal, puisqu’on adopte ici la forme du blog pour créer un effet de proximité. Une proximité souvent feinte.

C’est là que le blog, forme préférée des particuliers qui expriment une passion, devient l’outil de prédilection du marketing et de l’économie de marché. Du public qui feint d’exprimer un avis personnel.

On appelle ça du community management, du média social, du marketing viral…

La situation devient vraiment complexe : le blog est à la frontière du journal intime, du journal de bord, de la publi-rédaction et de la presse.

L’invité de la semaine

Pour discuter une dernière fois du « blog et espace privé », j’accueille demain un invité : François Druel.

À demain ! ;)

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

2 commentaires

  1. waouh comment ça fait sérieux et tout…Bon en attendant de lire ce que va dire ton invité,..Un petit mot sur ton article…je l’ai trouvé très intéressant…l’utilisation du blog est effectivement borderline…à nous de le faire intelligemment, autant que faire ce peut !!!! On écrit dans un état d’esprit et les gens ne nous lisent pas toujours dans cet état d’esprit (oh la…je sais pas si je suis claire) l’humeur chagrine, mal dormi, bref tout peut influencer le lecteur. Bon j’arrête je vais finir par t’endormir…Allez à demain…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *