Des photos interactives dans Los Angeles Times pour les 1 an du tsunami japonais

Pour l’anniversaire des tremblements de terre japonais, le LA Times a eu la bonne idée de mettre en parallèle des photos de lieux touchés par les tsunamis. Ces dernières ressemblent à de simple avant-après tel qu’on en voit vulgairement partout dès qu’une comparaison est à faire.
Pourtant, le LA Times grâce à une fonctionnalité consistant à dérouler la photo de gauche ou de droite permet un dialogue avec l’internaute. Une liberté lui est laissée quant à l’interprétation de ces comparaisons en l’incitant à choisir lui-même ses modalités de lecture.

Kesennuma, préfecture de Miyagi, Japon
Kesennuma, préfecture de Miyagi, Japon

Avec un peu de JavaScript, ce qui aurait pu être un banal défilé de photographie devient alors un véritable objet interactif. Habilement, la mise en forme permet de comprendre avant-après et c’est de manière absolument instinctive qu’on lit les images.

Aussi, cet article rappelle-t-il le rôle de la photographie de presse en tant qu’enregistrement pour garder en mémoire les traces de ce qui a été et de ce qui est. L’image n’est pour autant pas figé et demande une interprétation et une mise en scène. Ainsi ces mêmes photos mises dans une galerie n’aurait pas le même impact car le contexte serait bien différent.

Ici la confrontation de deux instants permet alors de montrer à quel point le tremblement de terre a été néfaste mais aussi à quel point le Japon se relève de ses épreuves pour entamer une reconstruction.

Vue de Ishinomaki, préfecture de Miyagi
Vue de Ishinomaki, préfecture de Miyagi

> Voir la page du LA Times : Japan earthquake and tsunami: Before and after the cleanup

Merci Peccadille pour la suggestion d’article. :-)

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

1 commentaire

  1. C’est tout juste impressionnant de voir avant et après 11 mars 2012, un tremblement de terre qui a mis le Japon un pied à terre. Pour moi c’était le pays le plus préparé à ce genre de catastrophe naturelle, mais la nature on a décidé autrement.
    Au moins on voit que ce pays se relève après chaque tragédie qui lui arrive « Hiroshima, Nagasaki, Seisme de Kobe et Kanto etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *