« Ces machines qui parlent de nous », de Anne Eveillard

Anne Eveillard est l’auteur du blog www.1-epok-formidable.fr et du livre que je viens de terminer intitulé « Ces machines qui parlent de nous ». Anne, je suis fane de ton bouquin.

Dans un style d’écriture plein de vie, Anne Eveillard nous met face à nos appareils électroménagers. Le pari est qu’à la fin du livre, vous ne regarderez plus vos machines comme avant. Parce que finalement, l’appareil électroménager est maintenant au centre de nos vies. On vit avec, elles nous accompagnent, évoluent avec nous ou nous font évoluer.

Des entretiens et des analyses réalisés avec psychiatres, sociologues, anthropologues, designers, architectes, ingénieurs… et j’en passe, décryptent pour nous le langage des machines qui logent chez nous.

C’est tellement vrai.

Je me rappelle du jour où j’ai acheté mon premier mini-four, ou encore du jour où j’ai acquis un vrai réfrigérateur et un vrai congélateur. Ce furent des moments à la fois symboliques au sens où ils allaient améliorer mon quotidien ménager, mais c’était le moment de l’acquisition de ces machines de grande fille. Pour moi, l’électroménager a été en quelque sorte le reflet de mon passage à la vie adulte (en italique parce que j’espère demeurer tout de même assez gamine).

Tout au long de cette passionnante lecture, j’ai passé mon temps à m’exclamer « ah c’est donc ça » ou « oh d’accord » puis je faisais le rapport à chacune des personnes que je connais.

Tu savais que les machines de 45 cm de largeur avaient quasiment été conçues pour la clientèle française ?

Tu savais que les Allemands ne mettaient pas directement leur plat dans un four ? Qu’ils utilisaient un autre contenant pour limiter la salissure du four ?

Je suis sûre qu’elle a raison, James Dyson a remplacé la Mère  Denis.

Tu as déjà remarqué à quel point tu étais attaché à ton électroménager ? Tu parles de TON aspirateur, qui T’a lâché ?!

Oui, j’ai saoulé tout le monde…

Une mine

Si tu es curieux, intéressé par le design, intrigué par la sociologie des usages, adepte de psychologie ou encore utilisateur averti des machines électroménagers… je te conseille vivement ce livre à la fois terriblement intéressant et insolemment distrayant.

Par ailleurs, le livre lui-même a été l’objet d’un très joli travail de mise en page.

Anne Eveillard, Ces machines qui parlent de nous, éd. Les quatre chemins, 183 pages, 20 €.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

2 commentaires

  1. @ electromenagere : Mais j’espère bien ! J’ai vu que tu étais beaucoup citée, j’ai découvert ton blog aussi du coup. :)

    Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *