Ankh-Morpork à portée de doigts grâce à l’application iPad du Disque-Monde

J’ai mis beaucoup de temps à me faire à l’univers du Disque-Monde des romans de Terry Pratchett. On me prêta un jour La Huitième Couleur et j’admets ne pas avoir aimé. Et puis j’ai relu 1 an plus tard le même livre puis j’ai accroché. Il faut dire que d’habiter à Nantes pendant plusieurs années m’a beaucoup aidée car avoir la librairie Atalante à portée de tram encourage à lire tout ce dont on est humainement capable.

Quelques romans plus tard, j’ai été emballée mais je ne suis pas pour autant une grande fane de la saga. Je n’ai jamais avidement attendu la sortie d’un nouveau roman, et encore moins appelé mon serveur atuin ou gredin. C’était juste pour faire plaisir et pour offrir le plus vite possible tout ce qui était édité par Atalante que je me tenais au courant de l’actualité autour de Terry Pratchett.

Cette année, l’application iPad Ankh-Morpork est sortie. Par curiosité je l’ai téléchargée et j’ai été agréablement surprise. Cette appli est magnifique.
20140204-205308.jpg
Nous voilà à Ankh-Morpork, mégalopole imaginaire issue des Annales du Disque-Monde. L’application propose plusieurs choses. On peut simplement se promener sur la carte et découvrir des bonus en fonction des lieux qu’on visite. On accède ainsi à des illustrations et à informations complémentaires sur l’univers écrit par Pratchett.
Fonctionnalité intéressante, il est également possible de suivr eun guide touristique pour découvrir les lieux emblématiques. Mais ce que j’aime dans cette appli c’est ses bruitages, et la minutie apportée dans les éléments de la carte. En fonction du quartier dans lequel on zoome, nous n’avons pas les mêmes types d’habitants, pas les mêmes types d’architecture. Et surtout, les lieux dont on entend parler dans les romans sont vraiment là.
C’est ainsi que nous pouvons voir l’Université de l’Invisible et ses mages par exemple.
Si vous avez quelques euros à perdre, que vous aimez les belles illustrations, ou que vous êtes fans de Pratchett… l’application Ankh-Morpork est pour vous !
20140204-205315.jpg

20140204-205322.jpg

20140204-205330.jpg

20140204-205337.jpg

20140204-205346.jpg

20140204-205356.jpg

20140204-205401.jpg

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

1 commentaire

  1. Part of Europe by mid-century may go under water

    Growth in global sea level , in particular, threatens to flood Copenhagen, London , Amsterdam, Antwerp and Rotterdam
    TEXT
    Comments (7)
    Part of the European continent in the middle of this century threatens flooding , reports RTBF citing Professor at the Free University in Brussels , Vice-President of the Intergovernmental Panel on Climate Change , Jean- Pascal van Ypersele .

    The expert believes that the floods that hit the UK – it’s just a warning. Ypersele said that natural disasters are not caused by sea-level rise , and a significant increase in the intensity of precipitation . This, however, is also a consequence of global climate change on Earth and melting Arctic ice.

    Professor argues that the melting of ice in assets affects the temperature of the world’s oceans , disrupting the existing system of air currents. In an atmosphere of increasing concentration of vapor, which leads to heavy rainfall . Ypersele predicts that in the next 30 years Europe expect systematic floods , and after 2050 the situation will only grow worse . In particular , the rise in global sea level threatens to flood Copenhagen, London , Amsterdam, Antwerp and Rotterdam . Scientists believe that the European Union , despite financial difficulties , should urgently prepare for this threat, and try to find a solution to the problem .

    In early December, scientists from the World Wildlife Fund predicted that among the cities which will go under water due to rising sea levels , will and St. Petersburg .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *