Agglutinement devant La Laitière

Rijksmuseum001-20
Visiteurs devant La Laitière de Johannes Vermeer (1658)

Visiter le Rijksmuseum peut être compliqué, ou du moins sérieusement le paraître. Les horaires de visite conseillés par les guides de voyage paraissent au début curieux car ils sont en milieu de journée, alors qu’on aurait tendance à vouloir se lever tôt pour profiter du lieu. Sauf qu’il semble que les groupes avec réservations arrivent eux-mêmes fort tôt. Alors si tu as pris ton billet à l’avance, tu te retrouves avec une file d’attente plus grande sur la voie avec réservation que celle pour les caisses directes.

Rijksmuseum001
Vue sur le Rijksmuseum depuis le Museumplein (place des musées) à Amsterdam

Alors attendre un peu, devient une bonne idée. C’est même bien de carrément prendre le temps de déjeuner et de revenir après. Ainsi tu as un boulevard devant toi pour entrer dans Rijksmuseum. D’ailleurs tu feras gaffe, la voie au milieu est une piste cyclable très fréquentée, on l’appelle l’A86 des musées.

J’aime voir comme les gens sont, comme ils regardent, et comme ils s’approchent ou non des œuvres dans les musées. Cela montre souvent ce qu’ils aiment, mais surtout ce qu’ils connaissent. Car sur toute la population d’un musée, il y en a un bon nombre qui ne visitent des musées que pendant les vacances. Tant mieux ! Cela permet de voir d’autres choses, de s’aérer, de découvrir de nouvelles images qu’on ne connaît pas. Mais cela permet aussi de se rassurer sur les tableaux populaires dans les publicités et qui font la culture générale qui nous sert dans Trivial Pursuit.

C’est quelque part gênant car dans un moment d’égoïsme, on aimerait voir de près cette œuvre qu’on connaît aussi bien qu’on l’ignore. Parce que les amis, c’est mieux en vrai, ce n’est pas pareil ! Mais comment en profiter vraiment parmi tous ces gens. Après tout, on a tous le droit à un coup d’œil sur une œuvre d’art.

Rijksmuseum001-19
Visiteurs devant La Ronde de nuit de Rembrandt (1642)
Rijksmuseum001-11
Salle du Rijksmuseum moins peuplée mais pas moins sympathique.
Rijksmuseum001-16
Visiteurs devant Banquet de la garde civile d’Amsterdam fêtant la Paix de Münster de Bartholomeus van der Helst (1648)

Profitons-en pour voir tout le reste, et puis de toute façon, je suis repartie avec un magnifique parapluie canne avec une reproduction de La Ronde de Nuit à l’intérieur.

Et pour voir le reste de ma visite, je vous invite à parcourir l’album Facebook Rijksmuseum sur la page Ecribouille.net créé en cette occasion !

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *