4 ans que je n’utilise plus PowerPoint

Pendant que Franck Fromer a publié « La pensée Powerpoint », je me suis rendue compte que je n’utilisais même pas ce magnifique et incontournable logiciel de présentation.

Comment je roXXe la prise de parole en public

C’est intéressant qu’on dise « un powerpoint » plutôt que « une présentation par ordinateur », vous ne trouvez pas ?

On désigne par une marque un type de présentation bien spécifique. Elle est numérique, divisé en slides, construite sous la forme de listes et de schémas.

À mon avis, il est indispensable d’avoir un support visuel pour tous les types de présentation. Si ce n’est pas projeté sur un écran, il faut au moins que l’auditoire dispose d’un document entre ses mains pour suivre le discours.

Ma grande expérience d’étudiante spécialiste de la prise de notes en amphithéâtre me permet d’affirmer qu’il est très difficile de suivre tous les détails d’un discours pendant plusieurs heures. Mon expérience de guide de musée m’aide aussi à me rendre compte de cela. Il est dur aussi pour l’orateur de garder l’attention de son auditoire. Heureusement, une petite blague bien placée peut réveiller les gens. Et si jamais votre blague fait un flop, tant pis, j’exagère alors mon air embarassé et j’adopte l’attitude de la fille mignonne qui a essayé de faire rire. En général, ça fait rire.

Oui, parce qu’un orateur ridicule fait toujours rire son auditoire. De plus, on pardonne toujours plus une blague ratée qu’un vidéo-projecteur mal configuré.

Le choix de la libriste

En 2005, j’ai découvert le monde du logiciel libre.

Pour des raisons pratiques, j’ai installé la distribution Ubuntu (Linux) sur PC et j’ai commencé à utiliser OpenOffice.org. Je trouvais ça plus sympa de pouvoir disposer de tous mes outils pour travailler dans la pure légalité.

Pas de version crackée de MS Office chez moi.

J’utilisais donc le jumeau de PowerPoint appelé Présentation dans la version française.

Le *.ppt est chiant, alors j’ai changé

Et puis, je me suis lassée des présentation type PowerPoint. Admettons le, c’est chiant.

En plus tout le monde fait ça, vous n’avez aucune originalité ! Si seulement PowerPoint permettait des effets pyrotechniques pour soigner les entrées des orateurs : sons et lumières, le grand spectacle !

Malheureusement, ce n’est pas le cas.

En conséquence, j’ai cherché des alternatives simples et transportables d’un ordinateur à l’autre sans problème. Puis je suis tombée sur Prezi.

Pour vous prouvez que j’ai réellement utilisé cette chose, je vous présente le support visuel de ma dernière soutenance de stage. Elle est très simple, je n’avais qu’un quart d’heure. ;)

N’hésitez pas à me communiquer vos alternatives au  *.ppt.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

10 commentaires

  1. Alors moi, j’appelle ça une PréAO (Présentation Assistée par Ordinateur) et non un powerpoint. Et de toute façon, je n’utilise pas Powerpoint, je ne sais même pas comment cela fonctionne… hahaha, la honte !

    Puis en ce moment, je la fait en HTML5 avec l’aide de l’ami google (http://studio.html5rocks.com/). Voilà !

    Et par contre, en tant qu’étudiante, je préfère lorsqu’il n’y a pas de support de cours. Je suis plus attentive, sinon je ne peux pas m’empêcher de recopier le powerpoint, et j’ai beaucoup plus de mal à m’approprier la pensée du prof (avec mes mots, mes schémas de pensée, etc.).

  2. @May:
    Sympa ton éditeur ! =)
    Je me rappelle qu’en première, j’avais un sujet un peu trop complexe pour le présenter sous ppt, du coup j’avais codé moi-même un mini site en html et javascript pour le rendre plus interactif…
    J’étais déjà un peu atteinte.

    PréAO ? Pas mal, je vais le reprendre si ça ne t’embête pas. :)

    C’est vrai que PowerPoint a ce défaut : on liste tout, alors parfois on se contente de ça. Certains écrivent TOUT sur leur présentation, du coup ils n’ont plus rien à dire, et plus personne les écoute.
    Je suis plutôt d’accord avec toi, par contre c’est vrai que j’aime bien au moins avoir quelques petites choses d’écrites. Comme les noms propres, et ce genre de choses.

    Les présentations, c’est tout un boulot finalement…

  3. « L’avantage » de powerpoint, c’est qu’il est partout. Dans ma formation, nous n’avions pas toujours (voire jamais) la possibilité d’utiliser notre propre ordi. Donc c’était présentation powerpoint sous Office 2003… (en particulier dans un amphi où une machine fixe était reliée à un vidéoproj inaccessible …).

    Et pourtant, j’aurai vraiment aimé faire une présentation sous Keynote !

    Les présentations sous Prezi sont vraiment bluffantes ! Je ne connaissais pas du tout… Par contre la seconde présentation est un peu trop chargée à mon gout (trop de retournements/rotations, trop d’images, trop d’effets…) je pense que l’auditoire doit être perdu. La tienne est plus simple et plus claire, je préfère :)

    Pour l’absence de support de cours, ça dépend vraiment du cours…mais c’est pas toujours possible ! J’ai une formation scientifique, sans support, impossible de suivre les schémas, équations, graphiques …

  4. heuuuu j’ai pas tout compris comment t’es douée..moi je suis très limitée….bon j’arrive à écrire, poster mes blogs…faire des petits trucs mais bon….

  5. @PoSKi: Prezi est vraiment riche en possibilité, mais c’est comme tout, il faut doser ! On peut faire des choses très belles mais incompréhensibles, et des choses totalement lisibles mais laides.
    Je préfère autant quelque chose de simple mais où on arrive à bien suivre.

    La deuxième est vraiment très élaboré, et encore je trouve qu’elle ne tourne pas trop par rapport à d’autres que j’ai vues.

    Pour les supports de cours… il y a toujours un support, même si ce n’est pas une présentation, en littérature si tu n’as pas ton texte en support, tu es fichu !

  6. J’avais vu deux trois fois Prezi et bluffé également par contre comme PoSKI dans ma formation (Histoire de l’art et archéo) nous n’avons pas toujours le choix de l’ordinateur et il est quasiment toujours expressément demandé un « powerpoint ». Sachant qu’en histoire (de l’art aussi) ils ont du mal avec les nouvelles technologies la présentations Prezi je crois qu’ils serait devenu fou en la voyant …

    Pour le côté support visuel, forcément c’est nécessaire dans ma branche, et très apprécié =)

    Si tu as d’autres outils de présentations intéressants je suis preneur !

  7. @proski
    Pour powerpoint, je sais pas… Moi, c’est Openoffice que je trouve « partout ».
    (et là où y’a pas, je peux légalement l’installer)

    Chacun voit midi à sa porte :)

  8. Au Québec, je crois, on dit « acétate numérique », ce qui pourrait donner en français « transparent numérique », car finalement, PPT ne permet que cela pour bien des gens mal formés à son utilisation.
    Mais merci pour la présentation de ce logiciel que je vais aller voir de ce pas :)

  9. Héhé éditeur sympatique, mais juste, je vais faire mon rabas-joie.
    Powerpoint est un excellent outil qui permet de faire n’importe quoi. Le hic, c’est que les gens savent s’en servir 1) pour faire des diapositives de blagues (genre la blague est plus marrante avec un haha sonnore à la fin…. hum) 2) pour faire des diapositives de résultats, organisées comme notre pensée au moment où on le fait car c’est venu comme ça.
    Seulement, Powerpoint permet de tout faire pendant une présentation, y compris votre défilement par zoom tel qu’il est montré ici. C’est juste un poil plus compliqué à la base.

    Tout ça pour dire qu’il n’y a pas plus de mauvais outils dans le monde propriétaire que dans le monde libriste, mais y’a toujours autant de gens qui ne savent pas s’en servir….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *