3 lectures dans l’air du temps

Tu as déjà eu ce sentiment de plonger dans un roman comme si tu assistais réellement aux scènes contées ? Tu as déjà eu des révélations soudaines et existentielles en parcourant des mots sur une feuille de papier ? Et bien, ces trois lectures ont un potentiel intéressant pour susciter ce type de sentiments.

Ma vie de réac, de Morgan Navarro

lectures-14-11-2016img_6170

Un réac, comme se décrit le personnage de Morgan Navarro, c’est celui qui préfère le passé. Entre paradoxes, quiproquos, et situations gênantes, chaque planche nous illustre la vie d’un réac. Directement pris des publications du blog ma vie de réac, l’album de bande dessinée est une compilation rafraichissante. Le fait que les planches soient très récentes, leur donne un caractère vibrant. Tout est lié à une activité réellement proche, et le lire ainsi dans un album nous permet à la fois d’être diverti tout en prenant peut-être du recul. En lisant la BD d’une traite, plutôt qu’à la manière d’un feuilleton comme on le ferait en tant que lecteur du blog, on découvre de manière claire cette dualité entre réac et bien-pensant ou politiquement corrects. Plusieurs fois, le personnage de Morgan se demande s’il ne serait pas raciste, pourtant ses proches qui ne semblent pas du tout l’être sont là. On a peut-être tous un pote réac d’ailleurs.

> Ma vie de réac – tome 1 – Ma vie de réac, 17,95 €

1984, de George Orwell

lectures-14-11-2016img_6177

Ah !

En fait, j’en avais bien assez qu’on fasse sans cesse des analogies entre le monde contemporain et 1984 sans l’avoir lu. Et je n’avais aucune envie de me faire une idée préconçue du roman, sur la base des comparaisons courantes, et des références sans doute un peu déformées qui sont faites au quotidien.

Certes 1984 décrit une société faite de surveillance. Mais je n’ai pas ressenti cette partie comme étant le centre du roman. Ce n’est pas tant la surveillance elle-même qui est gênante, mais la nature de cet outil qui permet ensuite la manipulation. La fin du roman demande d’ailleurs une certaine attention puisqu’on parle même de métaphysique.

C’est un roman qui se dévore, le cheminement du personnage de Winston dans sa lutte personnelle contre le parti est simplement prenante. C’est peut-être là le talent de ce livre, il nous divertit, nous accroche, tout en nous faisant réfléchir mûrement.
> 1984, 8,70 €

L’art d’une vie créative, de Frank Berzbach

lectures-14-11-2016img_6163

Voilà peut-être le livre qui va changer ta vie, si ce n’est pas déjà le cas. J’en ai parlé dans ma vidéo ici. C’est un livre qui est adressé aux créatifs (graphistes, illustrateurs, artistes, cinéastes…). Je me suis tout de même permise de le lire. Il permet de faire le point sur la créativité, qui en mon sens n’est pas tant réservé uniquement aux professions dites créatives. Chaque jour, nous avons besoin d’être créatif pour aller plus loin, et mêmeen dehors de notre activité professionnelle.

L’art d’une vie créative est réellement intéressant au sens où il revient sur la notion de création que l’on retrouve dans les philosophies de la religion, dans la culture zen. Le cheminement nous amène à nous intéresser à la méditation de la pleine conscience et à la consommation du thé, qui devrait elle-même se faire en pleine conscience. Même si vous cela ne vous donnera peut-être pas une envie folle de vous mettre à la méditation, le point de vue sur l’organisation du travail et les méthodes de productivité est tout à fait intéressant.

L’art d’une vie créative : Les vertus de la pleine conscience, 24,95 €

Et toi, t’as lu quoi ?

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *